Définition et histoire de l’usinage CNC

L’usinage plastique CNC utilise les dernières techniques de commande numérique par calculateur. Les fraiseuses utilisées sont donc automatisées et contrôlées par ordinateur pour usiner un bloc de matière afin d’obtenir une pièce. L’absence de moule engendre une réduction du coût et du délai, et permet d’obtenir des pièces identiques et dans la bonne matière. Cela en fait une méthode de choix pour les productions unitaires, par exemple pour des tests visuels et fonctionnels.

Histoire de l’usinage CNC

L’usinage CNC utilise la technique de l’usinage qui a été développée dès le 18e siècle. En effet, en 1751 le premier ‘tour à charioter à bâti métallique’ était inventé, premier d’une longue série de machines qui auront pour but de réaliser mécaniquement des opérations plus précises qu’au moyen des techniques artisanales. C’est le début de l’industrialisation.

Mais il a fallu attendre la Guerre Froide pour que l’on se penche sur le développement de l’automatisation. C’est à ce moment-là que la société Parsons Works est engagée par la Navy aux Etats-Unis pour augmenter la productivité de sa chaîne de production de pales d’hélicoptère. John T Parsons va alors motoriser les axes des machines chargées de fabriquer ces pales. En travaillant ensuite avec IBM, il va étudier les possibilités de commander par calculateur ces machines. Ce sont les prémisses de la méthode d’usinage CNC.

C’est en 1952 que Richard KEGG, travaillant conjointement avec le MIT, développe la première fraiseuse à commande numérique par calculateur : la Cincinnati Milacron Hydrotel. Cinq ans après, en 1958, il dépose le brevet pour les « Motor Controlled Apparatus for Positioning Machine Tool». C’et la naissance commerciale de cette technologie.

Définition de l’usinage CNC

Avec l’usinage CNC plastique, la fonction d’usinage est déterminée par un programme, qui commande les déplacements des outils sur la masse à usiner. Il définit l’axe de rotation de la fraise en fraisage, et l’axe de rotation de la pièce en tournage. La machine, une fraiseuse à trois ou cinq axes, est entièrement automatisée et contrôlée par ordinateur.

Le fichier 3D entré dans l’ordinateur va indiquer le tracé de la fraise, qui va tailler dans la masse la pièce désirée. Voilà pourquoi cette technique fait partie des méthodes dites «soustractives», rapide et peu chère lorsqu’il s’agit d’une production d’une ou une dizaine de pièces.

Mais les économies d’échelles étant peu importantes, cette technique n’est pas recommandée pour les moyennes et grandes séries. Elle reste adaptée aux productions jusqu’à une dizaine de pièces pour des tests visuels et fonctionnels, car les pièces sont identiques et produites dans la bonne matière. De nombreuses finitions sont également possibles.

def-hist-cnc

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires (2)

  • nada de tenger maroc Répondre

    bonjour je cherche un logiciel lequel je peux dessigner sur le bois
    et comment faire pour acheter des machine CNC

    Merci d’avance

    19 février 2018 - 16 h 07 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire,

      Pour l’achat de machine CNC, je vous invite à consulter des revendeurs spécialisés,

      Bonne Journée,

      L’équipe Prototech

      20 février 2018 - 8 h 52 min