Qu’est-ce que le prototypage rapide ?

Nous vous invitons à en découvrir un peu plus sur le prototypage rapide à travers les deux questions suivantes : qu’est-ce que le prototypage rapide ? Et comment cela fonctionne-t-il ? Si vous souhaitez d’avantage d’informations sur le déroulement de votre projet, vous pouvez nous joindre  par email ou sur notre page demande de devis.

Définition prototypage rapide

Le prototypage rapide est un terme généraliste. Dans le domaine de la plasturgie il s’agit de la production de pièces en  3D et de petites séries de pièces techniques, au moyen de divers procédés de fabrication. Le principe est de réaliser un prototype pour simuler des pièces séries, permettant de valider les caractéristiques d’une pièce tel que son fonctionnement et son design. Le terme « rapide » est important dans cette appellation. Cela signifie que les pièces sont obtenues sous des délais très courts, présentant l’avantage de valider au plus vite les différentes phases de développement d’un projet avant l’étape d’industrialisation.

Les entreprises impliquées

Les deux acteurs principaux sont le prototypiste et l’utilisateur. Le premier est une entreprise spécialisée dans le prototypage rapide qui fournit des pièces techniques à l’unité au second. L’utilisateur peut ainsi employer les pièces en conditions réelles lors de tests visuels et fonctionnels, et faire évoluer son projet ou non suivant les résultats. Ainsi, il peut modifier ou valider le design et les critères techniques des pièces plastiques. Par ailleurs, d’autres entreprises interviennent dans les différentes étapes du prototypage rapide. Les fichiers 3D, aussi appelé maquettes numériques, sont par exemple conçus par des bureaux d’études.

Le fonctionnement du prototypage rapide

Déroulement : L’entreprise nécessitant la production de prototypes ou de petites séries de pièces plastiques  contacte un prototypiste. L’utilisateur indique les différents paramètres du cahier des charges avant le lancement de la fabrication en 3D des maquettes. Ces derniers sont notamment :

  • l’état de surface souhaité,
  • les applications,
  • le choix des matériaux,
  • les tolérances,
  • la quantité de pièces plastiques techniques etc…

Principe : Les prototypistes emploient plusieurs procédés pour assurer la fabrication des petites séries de pièces techniques et des prototypes 3D. Chaque méthode de production à ses spécificités et son principe de fonctionnement. Elles utilisent différents outils, tels que des moules prototypes ou centres d’usinage. Ces procédés sont par exemple l’impression 3D sur mesure, qui connaît une forte popularité au sein du grand public. Cette technique d’impression 3D fait partie des catégories de fabrication additive. Elle consiste en la production en 3D de prototypes via une imprimante. Cependant, les pièces imprimées en 3D connaissent de nombreuses limites. Aussi, les technologies 3D représentent une petite partie du prototypage rapide, qui englobe également les techniques dites traditionnelles. On peut avoir recours par exemple à la coulée sous vide, qui assure la réalisation de pièce plastique par injection basse pression. Il est également possible d’utiliser l’usinage 3D, qui comme son nom l’indique, opère par usinage dans un bloc de bonne matière plastique. Ainsi, le prototypage rapide assure la fabrication de prototypes 3D au moyen de différentes technologies.

Autres informations utiles sur le prototypage rapide :

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*