La coulée sous vide comment ça marche ?

La coulée sous vide ou duplication sous vide utilise un maître modèle, réalisé en impression 3D, stéréolithographie ou en usinage CNC pour obtenir un moule en silicone. Ce moule permet d’obtenir quelques dizaines de pièces dans une matière proche de la matière finale, rendant la coulée sous vide parfaite pour les pré-séries.

Le principe de la coulée ou duplication sous vide

La procédure de la coulée sous vide est un type de fabrication d’injection basse pression sous vide, ou duplication sous vide. Elle se fait par l’injection de matière dans un moule en silicone préalablement préparé. Cette technique permet d’obtenir plusieurs pièces à partir du même moule. Elle entraine par conséquent des économies d’échelles importantes. Cependant, un moule possède un nombre limité d’utilisations. Celui-ci dépend de la qualité du moule et de la géométrie des pièces.

Enfin l’utilisation de la machine sous vide permet d’éliminer l’air de la matière et éviter que des bulles d’air ne se forment, ce qui rendrait les pièces fragiles.

comment-ca-marche-coulee

Le fonctionnement de la coulée sous vide

Dans un premier temps, on réalise un maître modèle sur laquelle on coule de la silicone afin d’obtenir un moule.  Dans un deuxième temps, on remplira l’empreinte de ce moule en silicone au moyen de résines en polyuréthane, à l’aide d’une machine spécifique de coulée sous vide pour obtenir les pièces désirées.

Les grandes étapes de la coulée sous vide

Première étape : la fabrication du moule en silicone 

  • Une pièce maîtresse est réalisée par stéréolithographie, impression 3D ou usinage CNC.
  • Cette pièce maîtresse est placée dans un châssis, dans lequel on coule de la résine de silicone liquide.
  • Une fois la silicone durcie, la silicone est coupée selon le plan de séparation, et la pièce maîtresse est retirée du moule.

Deuxième étape : la fabrication de pièces en série 

  • Une fois le moule en silicone replacé dans la machine, le matériau choisi est alors injecté sous vide.
  • La résine est alors séchée. Une fois durcie, on ouvre le moule pour en sortir la pièce finie.

Une fois les pièces produites, on peut rajouter des finitions telles que surmoulage et ajouts d’inserts.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires (2)

  • Pol de saint-Malo Répondre

    Bonjour, je fais un projet sur une machine a coulée sous vide et j’aimerais savoir quel couple est nécessaire pour faire tourner l’agitateur (le touilleur) qui malaxe la résine ainsi que le catalyseur.
    merci cordialement!

    2 février 2018 - 16 h 50 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire,

      Pour nos productions en coulée sous vide, nous utilisons divers appareils électriques pour permettre de mélanger la résine.

      L’équipe Prototech

      4 février 2018 - 5 h 15 min