Les machines utilisées en injection thermoplastique

Les machines employées en injection plastique sont des presses à injecter. Elles sont utilisées pour des productions de grandes et très grandes séries allant jusqu’à plusieurs milliers de pièces. Les matériaux principalement employés sont les plastiques et les élastomères, ainsi que des métaux comme l’aluminium et le laiton.

La presse à injecter se compose de plusieurs parties. Voici les principales : buse, plateau mobile, plateau fixe, collier chauffant, trémie d’alimentation, vis sans fin (ou vis de plastification), système d’évacuation, mécanisme de fermeture et console. En outre, il est possible de catégoriser les éléments d’une presse à injecter en deux ensembles principaux.

Premièrement, il y a un groupe d’injection plastification. Il permet plusieurs applications comme l’alimentation en granulés et la fusion de la matière, par la suite dosée et injectée sous pression.

Deuxièmement, il y a un groupe de fermeture. Ce dernier permet de verrouiller, ouvrir, fermer le moule et d’éjecter les pièces. Ainsi, il est possible de fusionner la matière et de la transférer dans le moule.

Le procédé de la presse à injection

L’alimentation en matière plastique sous forme de granulés est assurée par la trémie. Ensuite, la chaleur présente dans l’unité d’injection fait fondre la matière plastique (la température peut aller jusqu’à 200°C). La vis sans fin permet par la suite de déplacer la matière dans le baril d’injection. Elle sert également à injecter le plastique liquide sous pression à l’intérieur du moule.

Cette injection se déroule en deux parties, la phase d’injection dynamique et la phase de maintien. La matière est insérée dans les empreintes du moule où elle refroidit pour se solidifier. En parallèle, la matière est déplacée de la trémie vers la vis sans fin pour permettre la prochaine injection. Après le refroidissement, les pièces sont extraites du moule au moyen des éjecteurs. Après extraction des pièces, la partie mobile du moule se ferme sur la partie fixe au moyen du mécanisme de fermeture du plateau mobile. Un nouveau cycle peut être réalisé.

machines-injection

Étapes précédant l’utilisation des presses d’injection

1) Phase d’étude

  • Analyse des plans des pièces selon plusieurs critères (plan de joints, dépouilles, fermetures…).
  • Réalisation du plan d’outillage (les fichiers 2D et 3D) selon le cahier des charges souhaité.

2) Production de l’outillage

  • Fabrication d’un moule en aluminium ou en acier.
  • Test de l’outillage dans un centre d’injection et mise au point si nécessaire.
  • Production des pièces en grande quantité grâce à une presse d’injection.

Voici quelques-unes des principales caractéristiques techniques des presses :

  • Tonnage de la capacité de production.
  • Presse à injecter ou presse à surmouler.
  • Presse horizontale ou presse verticale.
  • Forces de fermeture en Kn.
  • Solution hydraulique ou solution électrique.

Pièces obtenues : Les pièces réalisées en injection thermoplastique sont des pièces séries. Fabriquées avec la vraie matière, elles offrent une bonne finition. Elles sont visuelles et fonctionnelles. L’injection plastique est utilisée pour divers secteurs comme l’automobile ou l’électroménager.

Si vous hésitez sur la technologie la plus adaptée à votre besoin et souhaitez d’avantage d’informations, rendez-vous sur nos pages identifiez votre besoin et nos technologies. N’hésitez pas à nous faire part de votre projet, nous saurons vous renseigner.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*