Les machines utilisées en Coulée sous vide

La machine employée en coulée sous vide permet la duplication de pièces plastiques au moyen d’un moule silicone. Elle possède une chambre dépressurisée pour éviter l’insertion de bulles d’air sur la surface des prototypes. Cette machine permet d’assurer la production de pièces en résines Polyuréthanes (PU) simulant la vraie matière. Les prototypes fabriqués sont très proches mécaniquement de pièces d’injection en série. Ils peuvent donc servir pour des tests visuels et mécaniques. Les finitions sont très bonnes grâce à la silicone qui assure la très haute qualité d’empreinte des moules. La majorité des machines en duplication sous vide sont contrôlées au moyen de logiciels dénommés conception assistée par ordinateur (CAO).machines

Procédé : tout d’abord, une pièce maitresse est réalisée en impression 3D, en usinage CNC ou en stéréolithographie. Ensuite, un moule silicone est conçu à partir de ce maître modèle. La matière est par la suite injectée sous basse pression dans le moule, puis va être durcie dans un four pour obtenir le prototype, dupliquant ainsi parfaitement la pièce modèle. Pour finir, la pièce est extraite du moule. Ce dernier est réutilisable dans une certaine limite.  En effet, la durée de vie d’un moule est limitée (environ 40 jours) tout comme le nombre d’utilisations. Ce dernier dépend principalement de la géométrie des pièces.

vacuum-casting-machines-1

Les principales caractéristiques techniques des machines de duplication sous vide

  • Taille maximum des moules
  • Capacité de moulage en litre
  • Volume des pièces
  • Dimensions intérieures de la chambre

Pièces obtenues : La machine permet l’obtention de pièces en différentes finitions comme : teinté masse, poli-miroir, soft touch… Il est également possible d’obtenir des pièces souples en élastomère. La coulée sous vide est utilisée pour fabriquer des prototypes devant être utilisés dans divers domaines comme l’optique, l’automobile, le médical, la mécanique

Les prototypes étant fabriqués en PU simulant la vraie matière, un large choix d’applications est disponible pour obtenir des pièces au plus proche de la réalité. Voici quelques exemples :

  • Surmoulage d’inserts métalliques
  • Charnières
  • Surmoulage d’une pièce sur une autre (bi-matière)

Si vous nécessitez plus d’informations sur nos capacités en coulée sous vide, vous pouvez vous rendre sur notre page présentant nos finitions disponibles dans cette technologie. Vous pouvez également nous envoyer le cahier des charges de votre projet via notre page demande de devis. Nous vous renseignerons sur les matières et finitions adaptées à votre besoin.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*