3 Questions clés sur le Moulage par injection (injection thermoplastique)

Vous trouverez ci-dessous les réponses de notre chef d’atelier à une sélection de questions fréquemment posées sur l’injection thermoplastique.

questions-moulage-injection

Combien de temps est-il nécessaire pour concevoir un moule pour injection plastique ?

La réalisation d’un moule d’injection requiert entre 5 et 12 semaines. Le temps de production du moule pour injection plastique dépend de la complexité du moule. Ce dernier est composé de deux moitiés, une partie fixe et une partie mobile. Si la géométrie des pièces est complexe, il faudra ajouter des mouvements (démoulage des contre-dépouilles) pour sortir la pièce du moule. Des nervures peuvent également être insérées pour assurer un renfort mécanique. Ces dernières augmentent la complexité du moule d’injection et le temps de production. Il est possible de réduire le délai de fabrication en simplifiant le design du moule.

Par ailleurs, d’autres paramètres influencent le délai de fabrication d’un moule pour injection plastique :

  • Le nombre d’empreintes (moule multi-empreintes ou non)
  • Le type d’acier utilisé : un acier dur est plus long à usiner. L’aluminium qui est plus mou est plus rapide à usiner que l’acier par exemple
  • Le traitement éventuel de surface
  • La finition des pièces (poli-miroir…)

Combien de pièces plastiques un moule d’injection permet-il de produire ?

Le nombre de pièces plastiques produit par un moule d’injection plastique peut varier de plusieurs milliers à plusieurs millions d’exemplaires. Les principaux facteurs sont les suivants :

  • La nature des aciers (aluminium, acier…)
  • La natures des plastiques (PP, PE, ABS,  matière chargée ou non chargée…)
  • Le nombre de montages/démontages de la presse et de démarrages de la production
  • La qualité de la presse

Ainsi la durée de vie du moule d’injection dépend de sa qualité et des matériaux utilisés lors de sa fabrication. Ces derniers ont un fort impact sur le prix. Cependant, ils doivent être sélectionnés avant tout selon les besoins techniques. De plus, les traitements thermiques appliqués doivent être choisis en fonction des aciers. Il est primordial de trouver les traitements appropriés sous risque de détruire les empreintes. Prendre soin du moule permet d’augmenter sa durée d’utilisation et le nombre de pièces réalisables.

Quels paramètres déterminent le prix d’un moule d’injection plastique ?

Les facteurs déterminant le coût d’un moule d’injection sont liés au temps de fabrication comme nous l’avons vu ci-dessus :

  • Le nombre d’empreintes : plus le design du moule d’injection sera simple, plus le prix sera faible.
  • Le type de matériel utilisé pour fabriquer le moule d’injection . Ce dernier va notamment dépendre de la quantité de pièces à réaliser. Généralement, l’aluminium sera moins cher que l’acier.
  • Le type d’injection requis.

Il est important de noter que le prix d’un moule d’injection plastique est amorti par la quantité de pièces produites. Une pièce d’injection peut coûter entre quelques centimes et quelques euros. Ce prix dépend de plusieurs éléments dont les principaux sont les suivants:

  • La taille de la pièce et sa complexité
  • La matière utilisée
  • Le nombre d’empreintes

Si vous hésitez sur le choix de cette technologie pour votre projet vous pouvez consulter les avantages et limites de l’injection thermoplastique.

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires (10)

  • Retailleau d’Angers Répondre

    Bonsoir
    À partir de combien de pièces plastiques un moule d’injection peut il être rentable ?

    11 novembre 2018 - 18 h 29 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      En fonction des dimensions et de la complexité de la pièce, le moule d’injection peut être rentable sur des quantités variables.
      D’un ordre général :
      – Petite pièces simples –> Rentable à partir de 300 pièces
      – Moyennes pièces plus ou moins complexes –> Rentable à partir de 200 pièces
      – Grandes pièces plus ou moins complexes –> Rentable à partir de 50 pièces

      L’équipe Prototech

      12 novembre 2018 - 3 h 00 min
  • Ahmed de tunis Répondre

    Bonjour,pourrais-je avoir une formule pour estimer la durée de vie d’un moule d’injection plastique?

    30 juin 2018 - 13 h 05 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire,

      Nous n’avons pas de formule à vous proposer pour ceci.
      De nombreux critère sont à prendre en compte lors de la maintenance du moule.

      2 juillet 2018 - 3 h 00 min
  • Farouk de Marseille Répondre

    Bonjour, pour un projet scolaire je voudrais estimer le coût du moulage de certaines pièce en Polyéthylène

    18 mai 2018 - 0 h 31 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire,

      Pour estimer le coût du moulage, j’aurais besoin d’analyser le 3D des pièces à fournir, je vous invite à me faire parvenir les fichiers STEP et je reviendrais vers vous avec un chiffrage.

      L’équipe Prototech

      18 mai 2018 - 3 h 03 min
  • Nathan de Strasbourg Répondre

    Utiliser le procédé de moulage par injection est-il un bon choix pour une série de seulement 500 pièce ?

    14 mars 2018 - 14 h 57 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour Nathan,

      Merci pour votre commentaire,

      C’est en effet un bon choix car le moulage par injection permet de produire ses pièces rapidement (une fois le moule crée) à un prix réduit, pour des séries au-delà de 500 pièces, c’est fortement recommandé,

      L’équipe Prototech

      19 mars 2018 - 14 h 49 min
  • Mathias de Lyon Répondre

    qu’elle est la durée de vie d’une presse à injecter en moyenne?

    19 février 2018 - 12 h 17 min
    • Prototech
      Prototech Répondre

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire, une presse à injection a une durée de vie d’environ 15 ans pour les meilleures machines,

      Bonne journée,

      L’équipe Prototech

      20 février 2018 - 8 h 51 min