Conception 3D : 3 éléments à prendre en compte

3D Design for Prototype

Conception 3D : 3 éléments à prendre en compte

L’objectif ultime de votre design 3D est de pouvoir produire votre pièce plastique ou métallique de manière rentable. Ce dernier se doit d’être techniquement exact et précis. L’étape de conception 3D est cruciale et difficile. Cela prend du temps et de la patience, surtout si vous n’êtes pas familiers avec les logiciels, technologies, matériaux ou finitions nécessaires pour la production de votre prototype ou pièce finale. Certaines pièces peuvent au final ne pas être compatibles. De notre expérience, quelques éléments peuvent être facilement anticipés.

Anticiper la matière plastique ou métallique

Il existe des centaines de matières plastiques et métalliques, proposant différentes caractéristiques et niveaux de performance. Dès les premières étapes de design, il est recommandé de penser à la matière qui correspondra le mieux à votre application produit. Des matières sont dures, flexibles, souples, légères ou lourdes, transparentes… Certaines  seront sensibles à tel ou tel produit chimique, en accord ou non avec une norme spécifique. Il faut dès lors penser votre pièce en condition d’utilisation, comment et dans quel contexte elle sera utilisée.

Par exemple, si vous avez besoin de produire une pièce métallique, il existe des contraintes inhérentes à prendre en considération : éléments de renforcement, coins arrondis, supports de sections en porte-à-faux etc.

matière

Enfin, il ne faudra pas non plus négliger le coût de la matière choisie, laquelle impactera directement le prix de votre produit. En prototypage rapide, vos pièces sont produites au meilleur coût, avec une matière proche de la réalité et un  résultat fonctionnel. Vous pouvez consulter notre page matière.

Anticiper la production

Il existe différentes manières de concevoir vos pièces, de l’impression 3D à l’usinage CNC jusqu’à l’injection plastique (moule prototype ou série). Cela ne signifie pas qu’il vous faut avoir une maitrise parfaite de ces technologies mais elles ne devraient pas générer de blocage par la suite. Certaines matières et finitions ne peuvent être réalisées par telle ou telle technologie. Par exemple, si vous avez besoin d’une petite série de pièces plastiques fonctionnelles, vous pourriez avoir recours à l’injection plastique avec un moule prototype. La finition souhaitée devra être notifiée afin  de ne pas interférer avec l’éjection de la pièce. Les pièces élastiques ne peuvent être produites par usinage CNC, même constat pour les pièces aux formes géométriques très complexes. Les pièces métalliques ne peuvent être obtenues par moule silicone ou injection plastique. La quantité de pièces à produire déterminera également le choix de la technologie de prototypage.

En prototypage rapide, nous recommanderons telle ou telle technologies en fonction de plusieurs facteurs : le coût, le nombre de pièces plastiques ou métalliques à produire, la matière, la finition, son design et enfin son application finale. Pour plus de détails vous pouvez consulter notre page dédiée aux technologies de prototypage.

Anticiper le design

Nous n’allons pas détailler l’ensemble des conditions et recommandations à prendre en compte pour votre design. Nous avons cependant sélectionné deux éléments pouvant nécessiter une attention particulière.

Contre-dépouilles

contre-dépouilles

La présence ou non de dépouille et/ou contre dépouille au sein d’une pièce est un point important à penser lors de la conception de celle-ci. La présence de dépouille et/ou contre-dépouille ont une influence importante sur la technique et le prix de la réalisation. En cas de contre dépouille il sera peut-être préférable d’avoir recours à l’impression 3D ou l’injection plastique. Il est autrement possible de réaliser la pièce en deux parties et les ‘recoller’ ensemble, par exemple en moulage silicone (la jointure sera visible).

Epaisseur de paroi uniforme

Une des raisons principales de prototypes non convenables est la non uniformité de l’épaisseur des parois. Cela cause des problèmes de contrôle dimensionnels, de déformations, et autres problèmes d’intégrité de la pièce. Cet élément est très crucial surtout en cas d’injection plastique. Un bon conseil serait de concevoir toutes les parties transversales aussi fines et uniformes que possible. Une épaisseur minimale peut être requise selon la matière souhaitée.

parois uniformes

Lors de la conception de votre design, de nombreux éléments sont à prendre en compte. La matière, la technologie et les contraintes inhérentes au design en sont quelques exemples. Toutefois, pas d’inquiétudes à avoir. Avant conception, notre bureau d’étude peut vous conseiller et vous accompagner si besoin de modifier votre fichier 3D.  

Partager cet article

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*