Fabrication de petites séries de pièces métalliques

Fabrication de petites séries de pièces métalliques

L’innovation étant le maître-mot dans le prototypage rapide, de nouvelles technologies sont venues s’ajouter aux possibilités de production actuelles de pièces métalliques (pour plus d’informations consultez notre page sur le prototypage rapide métal). Auparavant on produisait des pièces métalliques par usinage CNC pour des petites séries et par fonderie pour des moyennes à grandes séries. Mais désormais nous pouvons produire des micros à petites séries par impression 3D. L’utilisation de différentes poudres permet la production de pièces avec différents métaux et des formes et géométries plus ou moins complexes. La phase de prototypage est totalement révolutionnée avec l’impression 3D en métal car elle permet la production de pièces complexes sans passer pas la création du moule en fonderie, phase qui peut être plus longue et coûteuse pour des petites séries. Pour réaliser une validation visuelle ou technique, la phase de prototypage sera donc produite sous deux technologies : L’usinage CNC et/ou l’impression 3D métal. La phase d’industrialisation sera donc suivie par la création d’un moule pour la fonderie et la production de masse.

L’impression 3D métal pour fabriquer des petites séries

Il existe à ce jour trois grandes technologies permettant de produire des pièces métalliques avec différentes techniques d’impression 3D :

  • Le Frittage Laser Direct de Métal (DMLS : Direct Metal Laser Sintering) technique brevetée dans les années 90.
  • La Construction Laser Additive Directe (CLAD)
  • La projection à froid

Parmi ces technologies, la technique DMLS est la plus répandue donc c’est celle que nous allons vous décrire.

Le frittage laser de métal se sert d’un laser qui va chauffer le métal pour la fabrication de la pièce tranche par tranche. Le procédé est similaire à la technique de frittage sélectif par laser (SLS). Le procédé est donc très intéressant pour des micros séries mais peut s’avérer coûteux pour la production de pièces à volume important ou pour la réplique de plusieurs pièces. Chez Prototech, nous soutenons que ce procédé est intéressant pour une dizaine de pièces.

Link

piece aluminium

Photo d’une pièce en aluminium produite par DMLS

 

L’usinage CNC pour la production de petites séries

L’impression 3D métal pourrait s’avérer coûteuse si la pièce est lourde et plus massive en volume. Il est donc parfois plus intéressant de produire par usinage où la matière sera enlevée d’un bloc de matière déjà existant. L’usinage CNC plastique et métallique ont les mêmes procédés de fabrication, il n’y a qu’à remplacer la matière avant de lancer l’opération. Nous pouvons également réaliser des applications de post-traitement à ces pièces pour proposer un rendu anodisé, peint, etc…

L’usinage CNC est intéressant pour les pièces volumineuses et les séries de 1 à 200 pièces. Au-delà il sera plus intéressant de produire avec un moule en fonderie.

Link

peice-alu-usinage-cnc

Photo d’une pièce en aluminium produite par usinage CNC

 

Notre atelier possède toutes les machines nécessaires pour la production de pièces métalliques en petite quantité. Nous sommes en mesure de produire des prototypes de pièces visuels et fonctionnels. Vous avez un projet ou vous nécessitez des petites séries de pièces métalliques ? N’hésitez plus et venez nous adresser votre demande en remplissant le formulaire sur notre page devis. Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter notre article sur la fabrication de petites séries de pièces plastiques.

Partager cet article

Posez votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*